© 2019 calinotherapie.ch | design @ diableries.ch

LE CABINET

SUIVEZ-MOI

La câlinothérapie est une thérapie par les câlins. 
Un apport de réconfort par des gestes lents et doux qui apportent soutien et sécurité.

Ouvert à toutes les personnes qui souffrent de pathologies telles que le burnout, la dépression, ou ayant par exemple subi des attouchements sexuels, des personnes en situation de handicap ainsi qu’aux résidents des EMS de Suisse romande. Ou simplement, toutes celles et ceux en quête de tendresse, mais ne souffrant pas de troubles particuliers.

LA CÂLINOTHÉRAPIE

 

Les récentes découvertes montrent que le câlin améliore notre bien-être par la libération de l'hormone du bonheur : l'ocytocine qui  entraîne une chute du taux de cortisol, l'hormone du stress. Cela a un impact direct sur notre santé. La pression artérielle baisse, nous nous sentons mieux, apaisés. Depuis l'enfance, on nous enseigne d’aller à la rencontre de nos pulsions premières, de les maîtriser jusqu'à ne plus les ressentir. Cet élan, nous le refreinons par crainte du jugement, par peur du ridicule ou de la morale.

 

La câlinothérapie nous propose de réparer ces manques et de nous faire revivre la sécurité du petit enfant. Entre traumatisme et bien-être absolu, les câlins ne sont pas un sujet quelconque. En manquer n'est pas anodin, cela fait souffrir, beaucoup. Dans une sécurité affective, un état d'esprit apaisé, un corps touché tombe moins malade. Le système immunitaire s'en trouve renforcé.

Face à cette demande d'un genre nouveau, les propositions fleurissent. Des hugs aux bars à câlins, des animaux à caresser dans les maisons de retraite aux bars à chat, des contacts peau à peau pour les enfants prématurés à Amma qui réussit à rassembler des milliers de personnes en proposant une étreinte d'amour... Tout est prétexte au rapprochement.

LES BIENFAITS DES CÂLINS

 

Le ronronnement du chat est le plus souvent associé à un état de bien-être, à un chat heureux. En revanche, peu de personnes sont conscientes du fait qu'un chat peut également ronronner lorsqu'il est face à des situations :

  • de stress,

  • de peur ou d'anxiété,

  • d'insomnie,

  • de maladie.

Bon à savoir : les ronronnements du chat sont consécutifs à un rétrécissement d'une veine se trouvant entre le foie et le diaphragme. Ce rétrécissement entraîne des vibrations sous la pression du sang circulant dans l'organisme du félin.

Les chats seraient des êtres capables de déceler ou de « sentir » des choses invisibles à l'œil nu.

Enfin, les ronronnements exercent un effet positif sur l'Homme en raison de la fréquence des vibrations :

​La visite animalière est l’activité la plus connue à ce jour et consiste en la visite d’un intervenant accompagné d'un animal. Plus fréquemment effectuée dans les foyers pour personnes âgées, elle apporte à ces dernières une activité différente qui les sort de leur train-train quotidien et améliore ainsi leur qualité de vie.

LA RONRONTHÉRAPIE